Kitao /Expositions / La Gascogne des Quatre Eléments/ L'Air

LA GASCOGNE DES QUATRE ELEMENTS

L'AIR

Les paysages ouverts de la Gascogne sont naturellement tournés vers le ciel. L’air glisse comme une lente caresse sur cette campagne aux courbes maternelles, sans jamais y heurter le roc d’une crête acérée. Parfois, il arrive que la brise se fasse vent, et le vent tempête : ce sont alors les rafales du vent d’autan qui giflent les arbres et emportent la terre desséchée. L’océan n’est pas très loin non plus, et les colères du Golfe de Gascogne s’étendent jusqu’ici, malmenant les moulins séculaires et inquiétant les hommes et les bêtes.

Mais le spectacle le plus somptueux que nous offre le ciel gascon prend naissance ici même, puisant sa redoutable violence au-dessus de cette étendue accablée de chaleur. Les nuées se dressent alors en hautes tours s’élevant à des altitudes glaciales et engendrent des orages terrifiants mais Ô combien spectaculaires !

 

 

Avalanche suspendue

 

 

Le flanc tourmenté de cet orage isolé mais puissant révèle l’intensité des courants ascendants alimentant l’énorme cumulonimbus. Au sein des kilomètres cubes d’air que le monstre avale à chaque seconde se pressent déjà la foule des grêlons. Tôt ou tard, écartés du turbulent courant ascendant qui entretien leur croissance, ils céderont à la gravité et blanchiront les routes et les champs.

Photographie argentique (diapositive Fujichrome Provia 100F) - boîtier Pentax ME super - objectif Pentax 135/2.5 - 1er octobre 2003 près de La Romieu (Gers).

 

Sous la ronde des astres

 

 

Nuit d’été en compagnie du Moulin de Moussaron près de Condom. Ses ailes sont immobiles, l’air est immobile, c’est le ciel qui est mouvement, comme le révèle cette pose de vingt-six minutes.
La belle illusion que voilà ! Nous savons pourtant que c’est le moulin, la Gascogne et la Terre entière qui tournent, et nous avec, spectateurs géo- et égo-centriques. Mais il est si doux de se croire le centre de tant de déférences ...

Photographie argentique (diapositive Fujichrome Provia 400F) - boîtier Pentax ME super - objectif Sigma fisheye 15/2.8 à f/4 - fin été 2004 près de Condom (Gers).

 

Coquelicots

 

Je me souviens de cette journée de juin où la brise berçait admirablement ces flocons rouges sous l’azur immense.

Me tenant près du sol, j’essayais d’éclipser le Soleil avec les pétales du fragile coquelicot.

Photographie argentique (diapositive Fuji Velvia 50) - boîtier Pentax ME super - objectif Sigma fisheye 15/2.8 - juin 2002 à Castelnau-sur-l'Auvignon (Gers).

 

Migration

 

 

Au soir du 1er avril 2004, un bruyant vol de grues cendrées traverse le ciel de Saint-Puy au moment du coucher du Soleil. Dans quelques jours, elles auront gagné leurs aires de reproductions, et les plus boréales d'entre elles élèveront leurs petits à la faveur de journées où le soleil ne se couchera plus !

Photographie argentique (diapositive) - boîtier Pentax ME super - objectif Pentax 135/2.5 - 1er avril 2004 à 2 km au nord de Saint-Puy (Gers).

 

Le croissant et la croix

 

 

Il me fallut courir le long du chemin, tout en portant le télescope, pour réussir à me trouver au bon endroit au bon moment ! Et j’obtins cette étonnante superposition de deux symboles religieux, représentés en l'occurrence par le croissant de Lune du 7 octobre 2005 et la croix ornant le faîte de l’église Saint-Blaize de Blaziert.


Photographie numérique 6 Mpixels - boîtier Pentax *ist Ds - pose de 1.6 s - 400 iso - mode manuel avec pré-relevage du miroir - balance de couleur en mode lumière du jour - télescope Perl-Vixen de 750 mm de focale à f/D 5 sur monture Polaris - 2004 à 2 km au nord de Saint-Puy (Gers).

 

 

Montgolfières

 

 

Le ciel paraît encore plus grand lorsqu’y évoluent ces élégantes montgolfières. Leurs équipages, suspendu à une bulle d’air chaud enveloppée de toile, peuvent contempler à loisir les vallées et les coteaux gascons.
Loin, très loin au-dessus, des cirrus déploient leurs zébrures glacées à la frontière de la stratosphère.

Photographie numérique 10 Mpixels - boîtier Pentax K10D - objectif Pentax 18-55 DA à 18 mm - 1/45 s à f/9.5 et 100 iso - 20 septembre 2007 près de Lagarde-Fimarcon (Gers).

 

Moisson d'étoiles

 

 

La Voie Lactée enchante mes nuits. Cette arche lumineuse aux dimensions inimaginables est riche de centaines de milliards de soleils. Et il n’y a rien de tel que l’air limpide et (presque) exempt de pollution lumineuse de la campagne pour contempler ainsi notre Galaxie à la faveur des douces nuits d’été. Parfums de foin et grillons accompagnent alors ces renversantes plongées vers le ciel ...

Hélas ! Ce spectacle naturel saisissant à complètement disparu de l’univers urbain hyperéclairé où se presse aujourd’hui la plus grande partie de l’humanité.


Photographie numérique panoramique obtenue à partir de deux clichés de 10 Mpixels totalisant 12min40s de pose - boîtier Pentax K10D monté en parallèle sur le télescope Perl-Vixen 150/750 sur monture équatoriale Polaris - entraînement manuel - objectif Sigma 15/2.8 à pleine ouverture - 400 iso - soir du 6 juillet 2007, juste avant minuit, non loin de Blaziert (Gers).

 

FEU

TERRE

EAU

Retour